UBAPAR_printemps_2011_2D'après les informations que vient de diffuser l'UBAPAR (Union Bretonne d’Animation des Pays Ruraux), ce sont 715 enfants qui ont séjourné l'an dernier dans un centre de vacances en breton et en gallo, ce qui représente une croissance de 120 % depuis 2005. C'est  un chiffre conséquent, mais qui reste modeste par rapport aux effectifs de l'ensemble des classes bilingues de Bretagne. L'UBAPAR observe à juste titre que l'école, la famille et les loisirs sont trois espaces, trois acteurs complémentaires d’une éducation globale. Les loisirs et les vacances constituent des temps essentiels dans le développement de l’enfant. Ils sont sources de plaisir, de découverte et de llien social.
Et c'est en plus la possibilité pour tous ces adolescents de conforter leur pratique du breton. L’UBAPAR met en avant l’intérêt de ces séjours du point de vue linguistique :

  • Vivre en breton en dehors de l’école. Rappelons que la majorité des enfants scolarisés dans les filières bilingues ne parlent pas breton chez eux et associent donc souvent le breton à la langue de l’école.
  • Développer des compétences linguistiques : acquérir le vocabulaire des repas, des douches, des jeux, de la nature, du cirque, des chevaux… en breton ou en gallo.
  • Pour les séjours bilingues français-gallo : entendre la langue, rencontrer des locuteurs, acquérir du vocabulaire de la vie quotidienne.
  • Permettre aux enfants de créer des liens d’amitié avec des enfants de toute la Bretagne, scolarisés dans les différentes filières bilingues.
  • Mettre en place des activités permettant la rencontre de bretonnants de naissance et d’enfants.
  • Localement, là où s’installe un camp, mettre les habitants devant une réalité qui dérange parfois : « Et oui, ici, il y a un groupe d’enfants qui passe une semaine de vacances tout en breton ! »
  • Avoir du plaisir en breton et en gallo.

Le catalogue de l'UBAPAR propose en tout 39 stages en breton, 3 en bilingue breton français et 2 en gallo pour cet été. Les séjours se déroulent avec hébergement essentiellement à Tréglonou et à Plésidy, ou sous tente en différents autres endroits.
Mais pourquoi attendre l’été pour partir en vacances en breton ? Sept séjours sont organisés pour ce printemps à l'intention des enfants de 6 à 14 ans, pour des durées variant de 3 à 5 jours, et pour des prix s'étalant de 45 € à 230 € (sauf erreur). Des aides au séjour peuvent être obtenues dans certains cas.

Première semaine des vacances de Pâques :


  • À cheval ! 7-11 ans, à Plésidy (22)

  • T'as du pot ! (poterie) 6-10 ans, à Plésidy (22)

  • Rando kayak dans les Abers 11-14 ans, de Plouguerneau à Tréglonou (29)

  • Théâtre 8-12 ans, Saint-Pol-de-Léon (29)

  • Mon deuxième film 11-14 ans, Saint-Herblain (44)


Deuxième semaine des vacances :


  • Radio 7-10 ans, Saint-Herblain (44)

  • Mon atelier dans la nature 8-11 ans, Tréglonou (29)


Renseignements et fiche d'inscription : www.ubapar.org/rubrique54.html
Catalogue complet : http://dl.dropbox.com/u/18461238/Levrig-2011-v10-web-2.pdf