Tgr GwennynÀ la une du Télégramme, elle est rayonnante, et on le serait à moins : c'est Gwennyn qui remporte cette année le Grand Prix du Disque que décerne le quotidien breton depuis 9 ans. Elle a été carrément plébiscitée par les internautes : 31,1 % d'entre eux (sur un total de 5 310 votants quand même) ont préféré son dernier album, "Kan an tevenn" (Le chant de la dune). Les accessits sont pour Tri Yann et pour le trio EDF (Ewen, Delahaye, Favennec). 24 albums avaient été présélectionnés sur le critère du lien qu'ils ont avec la Bretagne.
"Kan an tevenn" est le 3e disque de Gwennyn : son premier CD est sorti en 2006. Sur le nouveau, elle chante surtout en breton, mais aussi en anglais et même en français. Tous les titres en breton sont de sa composition. Dans l'interview qu'elle a accordée à Frédéric Jambon pour Le Télégramme de ce jour, elle explique que le breton est sa langue maternelle et que pour composer, elle n'a qu'à "ramasser les pommes dans les arbres. Ça sort tout seul."
Bien qu'elle fasse état de diverses affinités avec Nolwenn Leroy – qui l'a précédée l'an dernier dans le palmarès – on la sent quelque peu agacée par ceux ou celles qui se contentent de reprendre des titres déjà connus : "ça l'embêterait" si la chanson bretonne ne devait plus être que cela et son dernier CD, insiste-t-elle, "n'est pas un disque de reprises."
Dans la même interview, elle explicite aussi sa démarche : ce qui la motive, dit-elle à F. Jambon, "ce sont la voix et la musique. Je n'utilise pas le breton par militantisme." Ce sont des propos qui tranchent, puisque Gwennyn Louarn est issue d'une grande famille – certains n'hésitent pas à parler d'un clan – où nombreux sont ceux qui font l'actualité de la langue bretonne. J'avais moi-même eu un échange un peu vif avec elle sur le devenir du breton (voir message du 21 octobre 2008). Mais nous nous sommes rencontrés depuis et nous avons eu plaisir à bavarder ensemble.
Ce qui est sûr, c'est que pour la langue bretonne, Gwennyn ce n'est pas du tout la même image que les frères Morvan : les chanteurs de kan-ha-diskan ont eux aussi obtenu le grand prix du disque du Télégramme il y a trois ans, en 2009. Sur le site du journal, la chanteuse commente chacune de ses chansons, mais en VF seulement. Il n'y a pas de version bretonne ?
Il ne reste plus qu’à écouter l’album qui vient d’être primé. Les disques de Gwennyn sont diffusés par Keltia Musique à Quimper.