Kostiou Jeremy-3     Mockerman Wayne-2

Deux personnes scrutant le ciel de Normandie et commentant en breton la descente de dizaines de parachutes l'avant-veille de la commémoration du 70e anniversaire du débarquement : la première séquence du nouveau documentaire de Ronan Hirrien est un peu longuette, d'autant qu'on ne sait presque rien des protagonistes.

L'un, Jeremi Kostioù (photo de gauche), est un étudiant de 24 ans, qui se passionne pour la Première et pour la Seconde Guerre mondiale, collectionneur d'objets et de documents liés à ces deux conflits (ci-dessous). On devine que l'autre, Wayne Mockerman (photo de droite), est américain et qu'il s'est engagé dans l'armée US lors de la guerre d'Irak : il a découvert la langue bretonne en venant ensuite passer quelques jours à Quimper, et il la parle fort bien.

Tous deux sont présents tout au long de ce 26'. Ils rencontrent tour à tour des vétérans du débarquement et de la libération de Brest, un professeur d'histoire et quelques acteurs de la Résistance en Bretagne. On y parle français avec l'accent du Québec, américain, breton. Le dernier intervenant, Akira Peters, est le fils d'un sous-marinier allemand de la dernière guerre, venu il y a une dizaine d'années s'installer dans la région de Roscoff : lui aussi s'exprime plutôt bien en breton, et c'est la première fois qu'il se rendait au cimetière allemand de Lesneven.

Le film a été tourné en quelques jours, mais a nécessité une préparation minutieuse et de faire appel à des réseaux. Pas de révélations déterminantes sur l'histoire de la Libération de la Bretagne, mais des souvenirs, des impressions, de l'émotion parfois et quelques réflexions sur l'engagement, la guerre et la paix. Le film est illustré d'images d'archives, dont certaines peu connues sur la libération de Guingamp et sur le maquis de Coat-Mallouen, en Saint-Connan.

Le titre aurait gagné à être plus engageant. "Hanvezh 44, dever koun" (Été 44, devoir de mémoire) sera diffusé dimanche 28 septembre à 11h00 dans l'émission "Bali Breizh" sur France 3 Bretagne. Il pourra ensuite être vu et revu sur le site internet de la station régionale.

     Kazetenn amerikan Brest-2

 dillad soudard amerikan-2