Melting Potatozh-1

C'est en passant devant une aire de camping-car il y a quelques jours que j'ai découvert ce joli petit food-truck (comme il se présente) dont l'enseigne m'a forcément interpellé : comment donc peut-on utiliser le digramme emblématique de l'orthographe quasi-offcielle du breton pour marquer le pluriel de "pommes de terre" en anglais ? J'ai aussitôt pris une photo par téléphone. 

Feel good in Breizh

C'est à l'occasion des fêtes martimes de Brest 2016 qu'a eu lieu le lancement de "Melting potatozh" : petite camionnette turquoise, une femme à bord, proposant diverses recettes de pommes de terre fondantes, au beure et dés d'épaule (bio, comme il se doit), aux rillettes de thon et tomache séchée (comme à Concarneau) ou encore façon andouille raclette…

Avec des slogans aguichants :

  • Pour avoir la banane, manger des patates
  • Se donner la patate quand le soleil est au rendez-vous
  • Sea, PotatoZh and sun
  • Feel good in Breizh

 

Potatozh logo

Des zh partout !

J'en reviens donc à l'enseigne de la camionnette : "Melting potatozh". J'ai demandé à la cuisinière en chef, Muriel Letty, le pourquoi de ce "zh", là où on s'attend à un très classique "potatoes". Sa réponse : parce que les Bretons mettent des "zh" partout ! Of course. Il est vrai qu'avec avec ce "zh" final la prononciation se rapproche plus ou moins de celle de "potatoes". D'ici à ce que les Anglais adoptent notre "zh" national (bien que ne faisant pas l'unanimité)… C'est dingue. C'est en tout cas une façon de se faire remarquer. La preuve.

"Food truck" – et ça c'est c'est une chose sûre - c'est de l'anglais, et ça veut bien dire ce que ça veut dire : cet été, la camionnette se promène selon les jours à Brest, du Trez-Hir à Lampaul-Plouarzel et à Landunvez, ou ailleurs, là où il y a des campings ou des aires de camping-cars. Pour savoir où elle s'installe ou pour l'inviter chez vous (pourquoi pas ?), repérez son téléphone en cliquant sur la photo, ou consultez sa page Facebook : https://www.facebook.com/MeltingPotatoZh/