07 juin 2017

Quand s'écroulent les fantasmes celtiques de certains

L'Irlande n'est plus ce qu'elle était. Ou du moins elle ne correspond plus à l'idée essentialiste que s'en font les apologistes d'une Irlande irréelle, d'une Bretagne anhistorique, de rêveries celtiques fantasmées. Que se passe-t-il donc en Irlande de si grave ou de si extraordinaire pour qu'un site connu pour ses prises de position extrémistes, racistes et souvent ordurières en vienne à s'en alarmer ? Connu ? Pas si connu que ça, à vrai dire, et bien moins fréquenté qu'il le prétendait. Les messages publiés sur le site ne sont plus... [Lire la suite]

01 juin 2017

Rencontre autour de la revue Brud Nevez et de l'écrivain Loeiz Grall

      Le numéro 314 de la revue en langue bretonne Brud Nevez vient de paraître après quelques mois d'absence. Au sommaire : la version bretonne d'un court roman de Loeiz Grall, intitulé "Al laer stered", dont la version originale en français était parue en 1987 aux éditions Bretagnes sous le titre "Le voleur d'étoiles". Ce roman lui avait valu à l'époque d'être distingué par l'Association des écrivains bretons. "Al laer stered / Le voleur d'étoiles" est un roman de la nuit et le récit d'une quête nocturne. Cette... [Lire la suite]
31 mai 2017

Appel aux chercheurs que l'audiovisuel intéresse

L'Institut national de l'audiovisuel (Ina) souhaite encourager le développement de travaux scientifiques menés à partir de ses fonds et des outils d’analyse qu’il développe. Il entend accompagner des doctorants et des chercheurs dans la réalisation de projets de recherche originaux et innovants portant sur (ou faisant appel à) ses collections, ou portant sur l’analyse ou le traitement des images et/ou des sons et/ou de données associées. Il a décidé, en complément des Prix de l’Inathèque qu’il décerne chaque année depuis 1997, de... [Lire la suite]
26 mai 2017

Brest : le retour du lamaneur sur le port de'

        Le lamaneur, c'est Brest. Il a fallu attendre trois ans et quelques soucis entre la dépose du précédent, sur l'austère façade du Grand Large au port de commerce de Brest, et la mise en place jeudi d'une nouvelle reproduction sur une bâche d'une surface de 140 m2 de l'un parmi tant d'autres des personnages de Paul Bloas. Le lamaneur, c'est assurément le travailleur du port. C'est celui sans qui aucun navire ne pourrait s'amarrer aux quais. D'après Wikipédia, le mot a été emprunté dès l'époque du vieux... [Lire la suite]
Posté par Fanch Broudic à 22:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
23 mai 2017

Une performance : les 12 ans du journal Ya!

Le journal en langue bretonne Ya! surprend ses lecteurs cette semaine avec une une aussi colorée qu'inattendue et dont on ne sait trop si elle représente une rose des vents ou la roue de la chance, ou peut-être encore quelque chose que je n'aurai pas su détecter. Le numéro 624 de ce 26 mai 2017 marque les 12 ans d'existence du seul hebdo en breton. Saluons la performance. Pas d'édito en première page comme généralement dans ces circonstances-là. Il faut repérer un tout petit encadré en page 3 pour découvrir un billet succinct qui... [Lire la suite]
Posté par Fanch Broudic à 23:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 mai 2017

Le tilde sur le n de Fañch. Retour sur un psychodrame national

Il n'a que quelques jours, et il a été la star de la semaine, partout, dans la presse régionale, les médias et sur les réseaux sociaux. Le bébé est né le 11 mai à Quimper et ses parents, Jean-Christophe et Lydia Bernard, qui habitent Rosporden, avaient choisi de le prénommer Fañch, en spécifiant qu'il fallait très exactement écrire son prénom avec un tilde : "comme le journaliste-écrivain Fañch Broudic et l'écrivain Fañch Péru", ont-ils précisé à Ouest-France (le 14 mai) et au Télégramme (le 15 mai). Tant qu'à faire, ils auraient... [Lire la suite]

14 mai 2017

Les paysans de l'Altiplano : un beau carnet de voyage bilingue

C'est une belle réalisation graphique et un ouvrage séduisant que l'auteur, Herve Yaouank [Hervé Le Jeune], et l'éditeur, Keit vimp bev, ont publié il y a déjà un moment sous le titre "Pachamama". De format 210 x 230 relié par une spirale, il laisse ses pages s'ouvrir vers le haut, tel un calendrier, pour faire apparaître chaque peinture dans sa splendeur.  Le livre se présente concrètement comme un carnet de voyage sur les hauteurs de l'Altiplano, en Bolivie et en Argentine. Il est essentiellement constitué des aquarelles... [Lire la suite]
07 mai 2017

Quel talent, ce René Perez

Dans Le Télégramme, il n'est pas le seul spécialiste du jeu de mots, ni le seul à se positionner sur le registre de l'humour. Mais dans le genre, René Perez, il est le plus fort. On ne l'arrête jamais. La preuve, ce dimanche, dans son clin d'œil hebdomadaire, illustré comme d'hab d'un dessin de Nono, qui à chaque fois en rajoute une couche. Vous avez vu le titre ? "Pas de Gouel Breizh pour le goéland." Au début, je me suis demandé où il voulait en venir. J'ai vite compris : il voulait juste rapprocher deux faits concomitants : ... [Lire la suite]
Posté par Fanch Broudic à 11:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
05 mai 2017

Présidentielle : points de vue en langue bretonne divergents

Un lecteur de ce blog m'écrit en breton pour me signaler quelques articles parus sur différents supports concernant l'élection présidentielle (voir ci-après). Cela n'invalide pas mon analyse précédente : on ne trouve vraiment pas grand-chose en breton sur internet ni dans la presse sur les enjeux de cette élection 2017. Et – ce n'est pas une surprise – des points de vue divergents. Petite revue de presse 1 Dans le bulletin certes confidentiel des intégristes bretons, le numéro 100 de "Kannadig Imbourc'h", T.... [Lire la suite]
05 mai 2017

Un pavé breton sur les urnes !?

J'ai pris cette photo ce matin sur un panneau officiel devant une mairie au nord de Brest. L'affiche a été collée sur celle, lacérée, de l'un des candidats du 2e tour. Sur un fond gris un peu livide, elle présente un dessin et un slogan. Le dessin est celui d'une urne électorale ornée d'un drapeau français, sur laquelle tombe un pavé de granit qui est lui aux couleurs du drapeau breton, en vue de la faire exploser. La métaphore est violente et hautement symbolique : il s'agit de s'opposer au déroulement d'un processus électoral. ... [Lire la suite]