01 septembre 2016

La page en breton du Télégramme : du nouveau

Le quotidien annonce à la une une série sur l'enseignement du breton dans sa page "Spered ar vro" [Les particularités de la région]. On découvre effectivement à la page 40 le portrait de Sterenn Le Brun, une jeune institutrice qui prend aujourd'hui même ses fonctions à l'école bilingue publique d'Elliant : et c'est son premier poste de professeur des écoles, pour l'ouverture d'une nouvelle classe de surcroît  ! Elle n'est pas du tout stressée pour autant : elle a elle-même fréquenté l'école bilingue publique de Lannion. Après... [Lire la suite]

29 août 2016

Les pratiques culturelles et le pays de Quimperlé au menu du congrès de la SHAB

  Le sigle n'est pas forcément connu du grand public, mais tous ceux qui s'intéressent à l'histoire de la Bretagne savent normalement que la SHAB c'est la Société d'histoire et d'archéologie de Bretagne. Il faut savoir que cette société, qui fêtera son 100e anniversaire en 2020, joue (avec les autres sociétés savantes de la région, ainsi qu'avec la Fédération des sociétés historiques de Bretagne) un rôle un peu méconnu par les temps qui courent, mais irremplaçable pour la connaissance et la diffusion de cette histoire. Et c'est... [Lire la suite]
22 août 2016

Le mystérieux auteur allemand de polars bretons passe aux aveux

Plusieurs sites internet, dont celui de Ouest-France et celui de Unidivers relayent l'information, ce soir : Jörg Bong, alias Jean-Luc Bannalec, a été fait mécène de Bretagne aujourd'hui à Rennes, au siège du Conseil régional de Bretagne. Jean-Luc Bannalec est le pseudonyme de cet auteur de polars allemand, dont les livres se vendent à des centaines de milliers d'exemplaires et dont l'action se déroule à chaque fois en Bretagne. Il en a été question sur ce blog il y a quinze jours déjà, à l'occasion de la sortie de son cinquième... [Lire la suite]
22 août 2016

Un dossier "mauvaises langues" dans CQFD

Ce périodique se présente comme un mensuel de critique et d'expérimentations sociales. Rien à voir avec l'abréviation bien connue en mathématique pour signifier "ce qu'il fallait démontrer". D'après Wikipedia, elle est détournée ici pour afficher un axiome en forme de programme : "ce qu'il faut dire, détruire, développer". Ce serait donc un média de la presse alternative, affichant des positions tranchées en lien avec les mouvements sociaux et dont le comité de rédaction est surtout constitué de chômeurs. Il suffit de le feuilleter... [Lire la suite]
21 août 2016

Beau papier d'Hervé Hamon

On peut le lire chaque semaine dans Le Télégramme dimanche. L'argument de son billet, cette semaine : le 80e anniversaire de l'assissanat du poète espagnol Frederico Garcia Lorca par des miliciens franquistes et dont le corps n'a jamais été retrouvé. Le problème est qu'en raison de la loi d'amnistie de 1977, les poursuites sont proscrites et l'accès aux archives est compliqué. Puisque ce n'est pas possible à Madrid, une association vient de s'adresser à la justice en Argentine. Car les Espagnols n'oublient pas. Hervé Hamon commente... [Lire la suite]
14 août 2016

Son et lumière estival en plein pays pagan

La troupe Ar Vro Bagan, bien connue pour ses pièces de théâtre en  langue bretonne, s'est fait une spécialité estivale de spectacles son et lumière en site naturel. Elle peut ainsi investir, selon le cas, le fort de Bertheaume en Plougonvelin, les Korrejou en Plouguerneau ou Menez Ham en Kerlouan. C'est dans celui-ci qu'elle présente cette semaine une des pièces emblématiques de l'écrivain Tanguy Malmanche (1875-1953) : "Ar Baganiz" en version bretonne, "Les Païens" en version française, publiée par l'auteur en 1931. Observons... [Lire la suite]

08 août 2016

Polars bretons à succès en Allemagne

S'il est très facile de localiser la commune de Bannalec, près de Quimperlé, dans le sud du Finistère, il est quasiment impossible de repérer qui que soit aujourd'hui qui porte ce patronyme : le site généalogie.com ne recense qu'une seule naissance avec ce nom de famille en France entre 1891 et 1915, et c'est dans le Morbihan. Il n'y a pas plus breton que Bannalec pourtant, et Albert Deshayes en donne le sens dans son Dictionnaire des noms de famille bretons (éd. Le Chasse-Marée-Armen) : Bannalec correspond à une genêtaie, soit... [Lire la suite]
05 août 2016

Vous avez dit : Melting PotatoZh ?

C'est en passant devant une aire de camping-car il y a quelques jours que j'ai découvert ce joli petit food-truck (comme il se présente) dont l'enseigne m'a forcément interpellé : comment donc peut-on utiliser le digramme emblématique de l'orthographe quasi-offcielle du breton pour marquer le pluriel de "pommes de terre" en anglais ? J'ai aussitôt pris une photo par téléphone.  Feel good in Breizh C'est à l'occasion des fêtes martimes de Brest 2016 qu'a eu lieu le lancement de "Melting potatozh" : petite camionnette... [Lire la suite]
Posté par Fanch Broudic à 23:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
22 juillet 2016

Retour sur Brest 2016 : les Goristes

L'armada de Brest 2016 s'est transportée vers Douarnenez il y a déjà quelques jours. Mais les fêtes maritimes ce ne sont pas que des bateaux, ce sont aussi des fêtes de la musique. On y annonçait 1 500 musiciens, 160 groupes, des sons du monde entier et des voix de Bretagne, des fanfares (voir message précédent) et des chants de marins (comment y échapper ?) Je n'ai vu et entendu qu'une infime partie de tout ce qui était proposé.               Les Goristes étaient un... [Lire la suite]
Posté par Fanch Broudic à 22:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
16 juillet 2016

Comment ne pas aller à Brest 2016 ?

  Cette nouvelle édition des fêtes maritimes se déroule sous le soleil, exactement. Depuis 1992, elle réunit des bateaux et navires de tous gabarits et de toutes les couleurs. C'est une fête assez spectaculaire, d'images, de rencontres et de musiques. On y vient de partout, pour un jour ou pour la semaine. Ce qui est stupéfiant, c'est que le festival des Vieilles Charrues se déroule au même moment à Carhaix : deux événements majeurs à la même date à moins de cent kilomètres l'un de l'autre, attirant chacun des dizaines de... [Lire la suite]