20 septembre 2016

Une conférence chantée et un concert exceptionnels

    Au début du mois, s'est tenu à Quimperlé le congrès de la Société d’histoire et d’archéologie de Bretagne (la SHAB). Au programme figurait une conférence publique à deux voix, dont l'originalité était qu'elle était assurée par une historienne, Eva Guillorel (maître de conférences d'histoire moderne à l'université de Caen), et par une interprète de chants traditionnels, en l'occurrence Marthe Vassallo. Quand l'une présentait les éléments du dossier et développait son analyse du sujet, l'autre les illustrait d'extraits... [Lire la suite]

06 mars 2014

Le chant de tradition orale : une collecte inédite dans le Léon

Quand il entreprend de lancer un grand concours de collecte de chants sous l’appellation Barzaz Bro-Leon en 1906, l’abbé Jean-Marie Perrot s’est déjà fait connaître pour son activisme breton. Au grand séminaire, il avait été l’un des animateurs de Kenvreuriez ar Brezoneg (La confrérie du breton), créée en 1894. Ordonné prêtre en 1903, il reçoit sa première affectation au presbytère de Saint-Vougay en 1904. Dès l’année suivante, il fonde le Bleun-Brug (Fleur de bruyère), une association catholique de défense et de promotion de la... [Lire la suite]
30 décembre 2013

Finlande et Basse-Bretagne : la transmission du chant traditionnel

La première surprise du 52' diffusé le 15 décembre dans le magazine Bali Breizh est sans doute de découvrir que de vraies relations culturelles se sont établies entre Bretons et Finlandais, alors qu'ils sont géographiquement bien éloignés les uns des autres. Ce que nous apprend le documentaire de Ronan Hirrien "Pa guzh an heol" (Quand le soleil se couche), est qu'ils contribuent ensemble actuellement à un projet européen dont l'acronyme paraît avoir été directement emprunté au breton puisqu'il s'agit de EOST (qui signifie la... [Lire la suite]
Posté par Fanch Broudic à 23:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
23 octobre 2010

La complainte et la plainte

Il n'est pas si courant que des historiens s'intéressent à la chanson. Si des ethnologues, notamment Donatien Laurent, ont déjà établi un lien entre le récit des gwerziou en langue bretonne et des faits historiquement attestés, Eva Guillorel est la première à avoir consacré une thèse d'histoire à la chanson de langue bretonne. En croisant 2 200 chansons en breton et près de 600 dossiers d’affaires criminelles du XVIe au XVIIIe siècle, elle brosse un tableau inédit de la société et de la culture d’un peuple. Inédit bien sûr par un... [Lire la suite]