Il n'y a pas que des bretonnismes. En voici la preuve par une anecdote. J'ai dû appeler une association l'autre jour, parce que je n'avais que son numéro de téléphone et que je ne trouvais pas son adresse. Une aimable jeune fille me répond qu'elle est située Street (sic) Lannoc. Je demande comment ça s'écrit : elle me répond s-t-r-e-a-t. Ce que tout le monde prononce habituellement "stré-att". Son étude de l'anglais a apparemment impacté le peu de connaissances en breton que doit avoir la jeune standardiste, même pour ce qui concerne la prononciation des noms de lieux. Le terme "streat" ou "stread" est très courant dans la toponymie du littoral, en pays de Léon.